Test de niveau de poussière (mesure gravimétrique)

Les tests de niveau de poussière ou test NADCA sont effectués afin de vérifier le niveau de poussière dans les réseaux de ventilation.

Ce type de test est souvent demandé lors d’une construction neuve afin de s’assurer que les conduits installés sont propres et qu’ils n’ont pas été affectés par la poussière générée par les travaux de construction.

L’importance de la mesure gravimétrique

Réaliser un test de niveau de poussière peut se montrer avantageux en de nombreuses occasions et dans diverses situations. Voici quelques cas où il est important d’avoir recours à cette méthode.

Déterminer le niveau d’encrassement des conduits dans une propriété nouvellement achetée

Si vous venez de faire l’acquisition d’une propriété, il est difficile de connaître l’état réel des conduits, leur fréquence de nettoyage et d’entretien. Afin de garantir la qualité de l’air que vous allez respirer dans la maison, il est important de procéder à une mesure gravimétrique. Vous pourrez ensuite décider s’il est nécessaire d’effectuer un nettoyage complet ou si cette tâche peut attendre.

Mesurer le niveau de poussière dans les conduits suite à une rénovation ou à une nouvelle construction

Généralement, lorsque vous effectuez de gros travaux dans votre maison, de la poussière s’y dégage en quantité relativement élevée. Il en est de même lors de la construction d’une nouvelle maison. Cette poussière générée va se disperser partout, jusque dans les conduits de ventilation. Il est important de mesurer son niveau pour juger de la qualité de l’air qui y circule.

Une excellente alternative à l’inspection visuelle robotisée

La mesure gravimétrique est une alternative à l’inspection visuelle robotisée. Les deux méthodes consistent à déterminer le niveau d’encrassement des conduits et peuvent être complémentaires. L’utilisation du robot permet une inspection visuelle en profondeur, tandis que la gravimétrie permet d’obtenir des données chiffrées et précises.

Détection des différents agents allergènes ou toxiques présents dans les conduits

Enfin, en procédant à une mesure gravimétrique, il est possible de déceler les différentes particules qui se trouvent dans vos conduits. Généralement, il n’y a pas que de la poussière et des agents allergènes et potentiellement toxiques peuvent s’y incruster. Cette méthode permet de les identifier pour un nettoyage complet et adéquat.