Maintenance préventive des systèmes

Vous oubliez de changer vos filtres ?

Appelez-nous pour un contrat d’entretien préventif du système. Il est important de changer les filtres, minimalement à tous les 3 mois.

Pourquoi est-il important de procéder à une maintenance préventive de vos systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation ?

La maintenance préventive est une étape que vous ne devez pas prendre à la légère pour plusieurs raisons. Elle consiste à remplacer des éléments des systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation qui sont en état d’usure avancée, mais qui ne sont pas encore défaillants ou endommagés.

La maintenance préventive est importante dans la mesure où elle permet de garantir continuellement le bon fonctionnement des appareils. En prévenant les pannes, vos systèmes seront aptes à remplir leur rôle tout au long de l’année.

À travers une maintenance préventive, vos appareils de climatisation, de ventilation et de chauffage bénéficient également d’une longévité optimale. En effet, si vous attendez que les pannes apparaissent avant de remplacer les pièces usées, les problèmes peuvent avoir une influence sur la durée de vie des autres composants, voire du système en entier. C’est le cas, par exemple, de la surchauffe.

Enfin, en procédant périodiquement à une maintenance préventive, vos systèmes de ventilation, de climatisation et de chauffage fonctionnent toujours avec une efficacité maximale. Aucune pièce usée n’est présente dans vos appareils, ce qui les évite d’avoir des maillons faibles pouvant réduire leur efficacité.

Quand faut-il procéder à une maintenance préventive ?

Toute maintenance préventive est généralement précédée d’une inspection minutieuse de chaque composant de vos systèmes de climatisation, ventilation et de chauffage. En d’autres termes, il faut organiser une inspection au préalable afin de déterminer les pièces à changer, étant donné qu’aucune panne n’est encore apparente à ce stade.

Pour ce qui est de la fréquence des inspections, cela dépend de l’appareil que vous utilisez et de son intensité d’utilisation. Une thermopompe fonctionnant presque 9 mois sur 12 sera inspectée plus souvent qu’une climatisation mise en marche que 3 mois par an.