Selon le Département américain de l’énergie, de 25 à 40 % de l’énergie utilisée pour le chauffage ou le refroidissement est gaspillée. Dans une situation où des filtres sont intégrés à un système, même lors d’une utilisation normale, le système de chauffage et de refroidissement continue de s’encrasser. Les contaminants présents dans le système de chauffage-ventilation-climatisation ralentissent le passage de l’air. Les ventilateurs doivent alors fournir plus d’effort et la durée de vie du système est ainsi diminuée.

Au contraire, quand un système de chauffage-ventilation-climatisation est bien entretenu, il requiert moins d’énergie pour accomplir les mêmes tâches. Par conséquent, si vous consommez moins d’énergie, vous augmentez la rentabilité de votre entreprise. De plus, les systèmes qui sont propres et qui fonctionnent mieux sont moins susceptibles de tomber en panne, durent plus longtemps et sont généralement plus efficaces que les systèmes encrassés.

Les recherches menées par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) ont démontré que l’élimination des contaminants présents sur les composantes mécaniques sensibles d’un système de CVC peut leur permettre de fonctionner plus efficacement et conséquemment, à moindre coût.

Les membres de la NADCA ont signé un code de déontologie stipulant qu’ils feront tout leur possible pour protéger le consommateur tout en suivant les normes de leur association pour nettoyer au mieux de leur capacité les systèmes de chauffage-ventilation — climatisation.

Les entreprises de nettoyage de conduits d’air doivent répondre à des exigences très sévères pour devenir membre de la NADCA. Parmi ces exigences, tous les membres de la NADCA doivent être certifiés à titre de spécialistes en nettoyage de systèmes d’air (SNSA) après avoir réussi l’examen de certification. La réussite de l’examen démontre une connaissance approfondie de la conception des systèmes de chauffage-ventilation-climatisation et des méthodes de nettoyage.

Les spécialistes en nettoyage de systèmes d’air sont également tenus de poursuivre leur formation en participant à des séminaires leur permettant de conserver leur certification NADCA. Vous pouvez consulter le Code de déontologie de la NADCA ici. (lien vers la page du code de déontologie)

  1. Approchez le plus grand nombre possible d’entrepreneurs locaux.
  2. Invitez-les à venir visiter votre domicile afin qu’ils inspectent votre système et qu’ils vous présentent une offre de services. Afin de réduire le nombre d’entrepreneurs potentiels, vous pouvez utiliser les critères suivants :
    a. assurez-vous que l’entrepreneur est un membre en règle de la National Air Duct Cleaners Association (NADCA) et qu’il est certifié par celle-ci pour effectuer les nettoyages de systèmes de CVC ;
    b. vérifiez si l’entreprise est dans les affaires depuis assez longtemps pour avoir acquis toute l’expérience nécessaire ;
    c. demandez la preuve que l’entrepreneur est dûment autorisé et qu’il est suffisamment assuré ;
    d. assurez-vous que l’entreprise va inspecter visuellement et nettoyer l’ensemble des conduits d’air et toutes autres les composantes reliées au système ;
    e. évitez les annonces de type « Spécial 119,99 $ pour toute la maison » et les publicités racoleuses ;
    f. vérifiez si l’entreprise dispose de l’équipement adéquat pour s’acquitter efficacement le nettoyage et si l’entrepreneur a déjà réalisé un travail dans des maisons semblables à la vôtre. Demandez des références de voisins si possibles.

Le nettoyage d’un système de chauffage-ventilation-climatisation (CVC) peut aider à prévenir et à régler plusieurs problèmes de santé :

  • Allergies ou asthme
  • Rhumes, rhinites, bronchites, sinusites, grippes répétitives
  • Irritation des yeux, du nez et de la peau
  • Problème respiratoire chronique
  • Bouche, gorge sèche ou nez congestionné lorsque vous êtes à l’intérieur de votre résidence
  • Animaux domestiques

Plusieurs pathogènes qui se retrouvent dans l’air ambiant seront dorénavant éliminés lors du nettoyage de l’ensemble des systèmes de CVC par vos professionnels de Ventilo Exp’Air :

  • allergènes ;
  • acariens ;
  • bactéries ;
  • champignons ;
  • efflorescences ;
  • microbes ;
  • moisissures ;
  • ocre ferreux ;

Ces documents et liens vers des sites web externes vous sont proposés afin de vous permettre de lire au sujet de la qualité de l’air dans votre environnement.