Devriez-vous régulièrement nettoyer vos conduits d’aération ?

Les conduits d’aération ou de ventilation jouent un rôle primordial dans une habitation. Ils permettent de faire circuler l’air de manière optimale dans toute la maison. Mais saviez-vous qu’ils nécessitent un nettoyage régulier afin de remplir pleinement leur fonction toute l’année ? Découvrez les raisons qui devraient vous pousser à les nettoyer plus souvent et la manière dont cette tâche doit être exécutée.

Pourquoi faut-il nettoyer vos conduits de ventilation ?

Plusieurs raisons importantes, voire vitales, devraient vous convaincre de procéder au nettoyage régulier de vos conduits de ventilation. Les voici.

Préserver les occupants des risques d’allergies

L’air qui circule dans les conduits sera directement inhalé par les occupants de la maison. Or, nous savons tous que l’air provenant de l’extérieur est de piètre qualité, puisqu’il est pollué et transporte différents agents allergènes. Si vous négligez le nettoyage de vos conduits, ces différents agents vont s’accumuler dedans et les

filtres ne seront plus en mesure de les retenir. Au final, vous vous retrouverez avec de l’air contaminé partout dans la maison, ce qui va causer des allergies aux occupants, surtout ceux qui sont les plus sensibles.

Lutter contre l’apparition de moisissure

La moisissure est un phénomène qui a tendance à apparaître dans les conduits de ventilation. Ces champignons microscopiques prolifèrent dans les zones humides et sombres. Or, vos conduits accumulent l’humidité issue de la condensation et de la pluie, et ils ne sont pas éclairés.

En nettoyant régulièrement chaque recoin de vos conduits de ventilation, vous évitez que la moisissure ne s’y développe. Le véritable danger avec la moisissure, c’est qu’elle est vectrice de différentes maladies respiratoires pouvant être potentiellement mortelles.

Faire circuler de l’air sain dans la maison

Respirer de l’air sain est vital pour la santé. L’un des rôles des conduits de ventilation couplés aux appareils CVC est de diffuser de l’air sain dans toute la maison. Ainsi, l’air qui pénètre depuis l’extérieur passe par différents filtres afin d’être purifié et décontaminé afin de garantir la santé des occupants. En nettoyant régulièrement vos conduits, vous vous assurez que la moindre particule de saleté est éliminée et que vous respirez de l’air entièrement pur.

Optimiser le fonctionnement et la longévité des appareils CVC

Les appareils CVC sont généralement reliés aux conduits de ventilation afin de diffuser l’air dans toute la maison. Si vous négligez le nettoyage des conduits, la saleté risque de s’accumuler également au niveau des appareils, ce qui va les faire surchauffer et limiter leur fonctionnement. Leur durée de vie pourrait même être diminuée. Un nettoyage régulier et un remplacement des filtres vont permettre de préserver tous vos appareils CVC et garantir une longévité optimale.

Quand devriez-vous nettoyer les conduits de ventilation ?

Plusieurs signes devraient vous alerter sur l’état de vos conduits de ventilation et vous pousser à procéder à leur nettoyage. L’indicateur le plus évident et le plus alarmant, c’est lorsque les occupants de la maison développent peu à peu des symptômes de troubles respiratoires comme de la toux ou du rhume. D’autres signes plus graves comme l’asthme ou des difficultés respiratoires sont également évocateurs de problèmes liés à la qualité de l’air.

Un autre signe qui indique que vos conduits sont très sales et devraient être nettoyés, c’est l’apparition de moisissure au niveau des ouvertures des conduits donnant dans les pièces de la maison. Si la moisissure devient apparente sur les bords des ouvertures, c’est qu’elle s’est entièrement propagée dans les conduits. La situation pourrait alors devenir délicate et vous ne devriez plus perdre de temps, mais faire directement appel à des prestataires en nettoyage dans les plus brefs délais.

Concernant le nettoyage périodique, il est possible de procéder à l’inspection des conduits une fois par mois. Lorsque vous constatez que la saleté commence à s’accumuler, vous pouvez procéder au nettoyage. Si vous venez de faire l’acquisition d’une nouvelle maison, il est conseillé de nettoyer intégralement les conduits et de les désinfecter avant d’y emménager.

Comment procéder au nettoyage de vos conduits de ventilation ?

Plusieurs étapes sont généralement nécessaires pour nettoyer convenablement les conduits de ventilation.

Inspection de l’état des conduits

La première étape à suivre consiste à inspecter les conduits. Cela vous donnera un aperçu de leur état et de leur niveau d’encrassement. C’est aussi l’occasion pour vous de déterminer si de la moisissure s’y est développée.

Nettoyage des conduits

Ensuite, il faut procéder au nettoyage proprement dit des conduits. Il faut bien brosser les parois des conduits et atteindre les coins pour déloger du mieux possible la poussière et la moisissure. Si vous le faites vous-même, utilisez une brosse fine pour ne pas endommager les conduits.

Aspiration de la poussière et de la saleté

Il faut ensuite aspirer la poussière et toute la saleté qui aura été délogée des parois. Il s’agit de l’étape la plus délicate si vous ne faites pas appel à un professionnel, puisque vous risquez de ne pas disposer du matériel adéquat pour atteindre les zones éloignées des ouvertures. Un aspirateur traditionnel pourrait ne pas convenir.

Désinfection et décontamination

Afin d’assainir complètement les conduits, il peut être nécessaire de procéder à leur décontamination. Cette étape est primordiale si de la moisissure a été détectée dans vos conduits.

Contrôle de la qualité de l’air

Enfin, il faut procéder au contrôle de la qualité de l’air afin de s’assurer que les conduits sont entièrement propres et que les occupants ne risquent plus rien.

Faites appel à un professionnel pour le nettoyage de vos conduits de ventilation

Généralement, il faut faire appel aux services d’un professionnel pour nettoyer et inspecter vos conduits de ventilation. Un prestataire spécialisé dispose de tout le matériel nécessaire pour mener à bien cette tâche et il saura également vous donner des conseils dans l’entretien et la réparation de vos conduits.

Nettoyer vos conduits vous-même peut être plus économique, mais vous ne serez pas capable de déloger entièrement la saleté sans équipements professionnels. Au final, vous ne nettoierez que les zones proches des ouvertures, sans pouvoir réaliser un décrassage en profondeur.

depositphotos 322783688 lLes dangers de ne pas nettoyer ses conduits de ventilation

Les conduits de ventilation permettent de faire circuler l’air dans toutes les pièces d’un bâtiment. Sa qualité va donc grandement dépendre du niveau de propreté des conduits, d’où l’importance de toujours veiller à ce que ces derniers ne soient pas encombrés de saleté. Découvrez quels sont les dangers probables liés à l’absence de nettoyage de vos conduits de ventilation.

Une humidité trop importante

Les conduits de ventilation donnent directement vers l’extérieur afin de permettre l’échange d’air depuis l’intérieur de la maison. De ce fait, les ouvertures sont exposées aux intempéries, notamment à la pluie. Avec le temps, de l’humidité finit par s’accumuler dans les conduits. L’intégralité de la zone étant à l’abri de la lumière, cette humidité aura du mal à s’évacuer. En l’absence de nettoyage et d’entretien, elle va commencer par s’attaquer à la structure qui va fragiliser vos conduits.

Une accumulation d‘agents allergènes

La poussière et les acariens ont tendance à être transportés dans l’air et s’accumuler dans les conduits de ventilation. Si vous négligez leur nettoyage régulier, ces agents allergènes risquent de se trouver en trop grande quantité dans toute votre maison, ce qui va affecter la santé des occupants.

Probabilité de développer de la moisissure

L’humidité et l’absence de lumière naturelle dans les conduits sont des conditions propices au développement de la moisissure. Or, ces petits champignons peuvent très vite s’attaquer aux personnes hypersensibles et provoquer des troubles respiratoires plus ou moins graves. De plus, la moisissure a tendance à proliférer rapidement dans la totalité des conduits, et peut même envahir la maison.

Présence de rongeurs

Les zones sombres qui ne sont pas nettoyées régulièrement sont des endroits que les rongeurs en tout genre aiment pour vivre et circuler. Les rats sont notamment les plus nuisibles. Si vous ne n’entretenez pas vos conduits pendant longtemps, il est probable qu’ils s’y installent et trouvent même un moyen pour envahir votre maison. La situation risque alors d’être délicate, puisque les raticides peuvent disperser des substances chimiques dans toute la maison à travers l’air.

Présence d’agents toxiques dans l’air intérieur

L’air situé à l’extérieur contient différents agents chimiques toxiques, comme le monoxyde de carbone issu des échappements des voitures. Avec le temps, ces composés peuvent s’accumuler dans les conduits, surtout si les filtres ne sont pas remplacés périodiquement. Au final, ils vont finir par s’incruster à l’intérieur des maisons, ce qui va causer des problèmes aux personnes qui en sont les plus sensibles.

Conséquences sur la santé

Une mauvaise qualité de l’air peut engendrer de nombreux problèmes sur la santé des occupants. En voici les plus fréquemment rencontrés.

Problèmes respiratoires

Les troubles respiratoires sont les plus fréquents lorsque la qualité de l’air est altérée. Les agents pathogènes s’attaquent généralement aux poumons, puisque l’air y est directement aspiré. Il peut s’agir de simples toux jusqu’à l’asphyxie totale, surtout si les occupants souffrent d’asthme.

Allergies et irritations

Diverses allergies et irritations peuvent également survenir. Les eczémas, différentes rougeurs sur la peau, des démangeaisons et d’autres signes au niveau de la peau et des yeux peuvent être apparents.

Maux de tête et étourdissement

Enfin, des maux de tête et des étourdissements peuvent apparaître si des substances chimiques hautement toxiques circulent dans l’air. Si les personnes hypersensibles à ces agents restent trop longtemps dans la maison, ils peuvent même finir par perdre conscience.

Comment reconnaître que les conduits sont trop sales ?

Il existe différents signes qui peuvent vous alerter sur le niveau de salubrité de vos conduits de ventilation, surtout si vous n’avez pas procédé à leur nettoyage depuis longtemps.

Les occupants développent des problèmes de santé

Si les occupants de la maison développent en même temps ou bien successivement des symptômes tels qu’un rhume, des toux, des problèmes respiratoires ou des étourdissements, c’est que la qualité de l’air qu’ils respirent dans la maison y est sûrement pour quelque chose. Le plus souvent, le constat devient flagrant lorsqu’ils se sentent bien lorsqu’ils sont dehors, mais montrent ces symptômes uniquement quand ils sont dans la maison.

Des bruits bizarres dans les conduits

Des bruits bizarres comme des animaux qui courent dans les conduits de ventilation indiquent que des rongeurs y ont sûrement élu domicile. Cela démontre que vos conduits n’ont pas été nettoyés depuis longtemps, au point que des rats y ont trouvé refuge. Ne perdez pas une seule seconde et prenez les mesures nécessaires pour éviter qu’ils n’envahissent toute votre propriété. Des bruits de craquement peuvent aussi indiquer que l’humidité a altéré les parois des conduits. Attendez-vous alors à des frais de réparation plus ou moins onéreux.

De la poussière qui s’accumule facilement dans la maison

Les conduits servent à faire circuler l’air de l’extérieur vers l’intérieur de la maison et inversement. Normalement, des filtres permettent de purifier l’air entrant. Mais lorsque les conduits sont trop sales, la saleté et la poussière finissent par passer directement dans les pièces. Si vous constatez que vos meubles se recouvrent trop rapidement de poussière, c’est que les conduits sont peut-être engorgés de poussière. C’est le moment de procéder à leur grand nettoyage.

Comment nettoyer vos conduits de ventilation ?

Le nettoyage des conduits de ventilation est tâche à la fois délicate, dangereuse et hasardeuse. Elle est délicate dans la mesure où vous devez vous assurer d’avoir nettoyé chaque recoin, alors que vous évoluez dans un espace confiné. Elle est dangereuse, puisque vous ne savez pas à quels agents et substances nocives vous vous exposez, surtout si vous ne disposez pas de matériel de protection adéquat. Enfin, elle est hasardeuse, étant donné que vous ne savez pas à quels genres d’animaux et d’insectes vous aurez affaire une fois dans les conduits.

Pour toutes ces raisons, il est fortement conseillé de laisser ce genre de tâche aux soins d’un professionnel spécialisé. Non seulement il dispose du savoir-faire nécessaire, mais aussi du matériel requis. Un professionnel pourra nettoyer vos conduits en profondeur, débarrasser les moisissures et détecter les éventuelles altérations.

Vous voulez un bon conseil ? Faites inspecter vos conduits de ventilation régulièrement pour éviter que les problèmes ne s’accumulent avant de le faire. Non seulement vous n’aurez pas de frais onéreux à supporter, mais vous ne risquez pas de mettre la santé des occupants en danger.

nick hillier iekmmvdzfc0 unsplashVous trouvez que votre sécheuse ne sèche pas assez ou dégage des odeurs d’humidité ?

Ce n’est peut être pas la sécheuse le problème, mais bien le conduit de sécheuse, avec l’accumulation de charpie qui bouche le conduit et qui fait que l’humidité ne sort pas à l’extérieur et qui par la suite peut occasionner des problèmes à la sécheuse dont : le moteur qui brûle, le linge peut prendre feu, etc. Nous devons nettoyer un conduit de sécheuse à tous les 2 ans pour un usage régulier.

Vous Trouvez Que Votre Sécheuse Ne Sèche Pas Assez Ou Dégage Des Odeurs D’humidité ?Comment prévenir la maladie du légionnaire ?

L’adoption de bonnes pratiques d’exploitation et d’entretien des systèmes de traitement de l’air et de l’eau constitue la meilleure méthode de prévention de l’infection causée par Legionella. Les tours de refroidissement et les condenseurs évaporatifs devraient être inspectés et nettoyés à fond au moins une fois par année.

Source : www.cchst.ca/oshanswers/diseases/legion.html

Comment Prévenir La Maladie Du Légionnaire ?